Articles

« Pourvu que l’on sème », un congrès plein d’espoir

publié le 03/01/2019
« Pourvu que l’on sème », un congrès plein d’espoir

Le dernier dimanche du mois de janvier, cet événement au nom poétique invite à semer les graines de la santé avec le Pr Joyeux. Un rendez-vous bientôt incontournable en Bretagne.


« La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent », disait Albert Einstein. La célèbre citation, leitmotiv de l’événement, donne le ton de ce rassemblement des consciences qui réunit la fine fleur de la vitalité naturelle en terre bretonne.

Six conférences pour réduire l’ignorance

Six personnalités médicales – scientifiques et thérapeutes de renom – aborderont les grandes questions de santé de notre époque. Les débats sur les nouveaux enjeux de l’alimentation prendront tout leur sens au cœur de cette région agricole française. Le cancérologue Henri Joyeux partagera cinquante années d’expérience en chirurgie digestive et sa vision du rôle de l’agriculteur comme premier maillon de la santé humaine. Son épouse, la nutritionniste Christine Bouguet-Joyeux, donnera des conseils pour allier nutrition et gastronomie familiale. Retrouvez également le Dr Michel de Lorgeril, spécialiste du cholestérol – ami ou ennemi, que penser de ce gras naturel ?

La santé, une question énergétique

Le Dr Yves Réquéna, phytothérapeute et acupuncteur, présentera les bienfaits de la médecine chinoise et du qi gong thérapeutique qu’il a été le premier à développer en France. Marc Henry, directeur du Laboratoire de chimie moléculaire à Strasbourg, viendra parler du pouvoir vibratoire de l’eau et des protéodies sur la santé. Enfin, le maître de conférence en génétique moléculaire, Christian Vélot, axera sa présentation sur les OGM cachés dans nos assiettes. Le congrès accueillera aussi journalistes et lanceurs d’alerte pour faire le point sur les menaces sérieuses et les pistes concrètes de mieux-vivre. À noter : 700 places sont disponibles, réservez la vôtre sur www.pourvuquelonseme.bzh
 
Pourvu que l’on sème, le 27 janvier à Saint-Pol-de-Léon (29)


Lucile de La Reberdière