Description de la discipline Thérapie Psychocorporelle

Rédigé par : Sabine Pinet
description-de-la-discipline-therapie-psychocorporelle.jpg

La thérapie psychocorporelle : soigner les lieux du corps

La thérapie psychocorporelle est un accompagnement psychothérapeutique qui alterne des temps de mobilisations corporelles et de verbalisation des émotions. Plusieurs praticiens et psychothérapeutes s’y appuient. Ils proposent un travail personnel qui favorise le retour à son intégrité psychocorporelle. Cette pratique prend racine dans l’indissociable unité corps-esprit. En effet, il n’existe pas d’un côté le corps et de l’autre l’esprit, ni l’émotion et le langage, mais bien une unité entre ce qui est éprouvé, pensé et agi.

Wilhelm Reich et la thérapie psychocorporelle

Wilhelm Reich, disciple de Freud, observe que les traumatismes de l’enfance ne se manifestent pas seulement par des conflits psychologiques. Ils se traduisent aussi par des tensions physiques. Ces tensions naissent lorsque l’enfant contracte son corps alors confronté à un climat insécurisant. La rigidité corporelle, que génèrent ces contractions, bloque la libre circulation de l’énergie vitale et le conduit à dissocier son corps de son esprit. Comment alors aider l’enfant, devenu adulte, à se libérer de ses blocages ? Comment apaiser les maux de son cœur ? Comment l'accompagner pour qu'il se reconnecte à son ressenti ? Wilhelm Reich conceptualise la première pratique de thérapie psychocorporelle : la végétothérapie. L’idée est d’activer les fonctions du système neurovégétatif - respiration, circulation, digestion, thermorégulation - pour soulager la personne des tensions physiques et psychiques. Federico Navarro, neuropsychiatre et élève de Reich, modélise, à partir de cette théorie, des exercices corporels et posturaux appelés actings. Celui de la mâchoire, par exemple, est très puissant : la bouche ouverte, les yeux fixes, la mâchoire se met à trembler. Les tensions lâchent. La personne peut enfin vivre et exprimer sa colère.

Thérapie psychocorporelle : les différentes pratiques

Au fil du temps, plusieurs thérapies se sont développées dans la lignée de Reich, père des pratiques psychocorporelles.

• Alexandro Lowen, psychothérapeute américain, fonde l’institut Bioénergétique. Il met l’attention sur la respiration et le mouvement en associant exercices respiratoires et mobilisations du corps. Une des postures employées est celle du dos arqué. Il s’agit de faire la position du pont, et ainsi, libérer les nœuds émotionnels contenus dans la cage thoracique et le ventre.

• Le Gestalt massage réunit les bienfaits du massage californien et les principes de la Gestalt thérapie. Deux femmes en sont les créatrices : Ulla Bandelow et Margaret Elke. Leur approche utilise le toucher pour activer les fonctions du système nerveux. Les avantages de cette pratique sont nombreux : consolidation du schéma corporel, éveil sensoriel, réminiscences, expression des émotions, amour de soi.

• La Psychologie Biodynamique, développée par la psychologue et physiothérapeute Gerda Boyesen, enrichit les découvertes de Reich. Un des concepts phares repose sur l’activité péristaltique des intestins - les gargouillements du ventre. Cette activité renvoie à la capacité du corps à digérer les émotions. Le thérapeute favorise alors ce processus afin d’éliminer les résidus physiologiques des émotions.

D’autres méthodes de thérapie psychocorporelle existent comme la relaxation progressive de Jacobson, la sophro-analyse, la danse thérapie, l’EMDR ou encore la somatothérapie.


Une séance avec un praticien en thérapie psychocorporelle : pour qui, pour quoi ?

La thérapie psychocorporelle est indiquée pour ceux et celles qui pressentent que ce soin est une voie de guérison possible. Cette thérapie se pratique en solo ou en complément d’une psychanalyse ou d’une psychothérapie. Elle s’étale sur plusieurs mois ou années selon le besoin de la personne. Ce soin du corps et de l’esprit est particulièrement adapté aux personnes qui souffrent de troubles psychosomatiques, se coupent de leur ressenti, se sentent comme un observateur extérieur à leur vie.

Quelques motifs de consultations :

• Réactiver l’énergie, calmer les tensions psychiques et physiques lorsqu’il y a dépression et burn out.
• Décrypter les messages du corps.
• Diminuer l’activité du mental et calmer les ruminations incessantes.
• Se réapproprier son corps suite à un accident, une agression, une maladie.
• Apprendre à vivre avec les compulsions en cas de troubles alimentaires et/ou d’addiction.
• S’éveiller à ses sensations, et prévenir les crises d’anxiété.
• Évoluer vers le meilleur de soi-même, et s’épanouir davantage, en conscience, pour soi et les autres.


Quelques informations utiles sur une séance avec un praticien en thérapie psychocorporelle.

Quelle que soit la méthode choisie, le professionnel, certifié, se doit de respecter l’alternance du travail corporel et de la verbalisation. Tel est le cœur de la thérapie psychocorporelle. Il peut être praticien de Gestalt massage, somatothérapeute, sophro-analyste mais aussi psychologue, psychothérapeute. Les outils du thérapeute psychocorporel sont variables : massage, rêves éveillés, le travail avec la voix, mouvements oculaires, etc.

Déroulement d’une séance

Il faut distinguer la première séance des suivantes. En effet, la première est un temps pour échanger avec le thérapeute. Il écoute ce qui motive la prise de rendez-vous, prend le temps de présenter sa méthode et le cadre thérapeutique. Sa durée est souvent supérieure à une heure.

Une séance de thérapie psychocorporelle dure entre 1h et 1h30. Elle débute par un temps d’échange verbal puis se prolonge par un massage, une relaxation, des visualisations ou/et des exercices posturaux. La personne, pendant les temps de mobilisations, reste à l’écoute de ses sensations, de ses émotions, des images qui peuvent surgir puis les nomme pendant le contact ou en post-contact. Tout dépend de ce qui se passe dans l'instant présent. Le thérapeute peut proposer de noter ou de dessiner les sensations qui émergent entre deux séances.

Tarif

Le tarif varie entre 50 euros et 80 euros selon la méthode, les qualifications du praticien et les régions. Certains proposent de s’ajuster à la situation sociale et professionnelle du client.


Références & Ouvrages

Solidarités Usagers Psy
https://www.solidarites-usagerspsy.fr/se-soigner/aides-therapeutiques/therapies-psychocorporelles/

Institut de formation en thérapie psychocorporelle
http://www.ifcc-psychotherapie.fr/ifcc.php?page=accueil

Association européenne de thérapie psychocorporelle et relationnelle
http://www.aetpr-psychotherapie.org/

Ooreka Santé
https://psychotherapie.ooreka.fr/astuce/voir/574903/therapie-psychocorporelle

Ouvrages
L'analyse bioénergétique - Une thérapie psychocorporelle, de Alexander Lowen, éd. Enrick B., 318 p., 22,95 €.
La bible des thérapies psycho-corporelles, de Jean-Marc Harel-Ramond, éd. Bussière, 478 p., 15 €.
Guide des pratiques psychocorporelles, de Isabelle Célestin-Lhopiteau et Pascale Wanquet-Thibault, éd. Elsevier Masson, 310 p., 22,90 €.
 


Les praticiens en thérapie psychocorporelle dans les 10 plus grandes villes de France


Addictions
Alimentation
Burnout
Confiance en soi
Dépression
Stress & anxiété
Traumatismes