Articles

Ronflements : bonne nuit avec l’aromathérapie

publié le 09/01/2020 - Rédigé par Lucile de La Reberdière
Ronflements : bonne nuit avec l’aromathérapie

Marre de siffler toute la nuit ? Contre les ronflements assourdissants, les huiles essentielles décongestionnantes offrent enfin des nuits réparatrices à tout le monde.


Aux vrombissements nocturnes du ronfleur s’ajoute bien souvent chez le voisin de chambrée l’agacement de le savoir endormi comme un bébé. Qu’on se détrompe ! Le ronfleur ne dort pas forcément à poings fermés. Lui aussi peut être réveillé par ses sons ou craindre d’en produire et, finalement, passer une mauvaise nuit. À long terme, stress, fatigue et somnolence dans la journée augmentent les risques d’accident cardiovasculaire et d’hypertension. Alors que faire ?

Une histoire de tissus

Pendant le sommeil, les tissus de la gorge se détendent naturellement, comme la peau du visage et l’ensemble du corps. C’est bon signe, cela signifie que le repos est en cours. Avec l’âge, ce relâchement des muqueuses peut s’accentuer. Les tissus internes gênent alors le trajet de l’air et vibrent sur son passage. Il est bon d’ailleurs de veiller à ce que les ronflements ne se transforment pas en apnée, avec le temps. L’apnée du sommeil apparaît en effet lorsque les tissus de la gorge obstruent complètement la circulation de l’air. Si le vieillissement est en cause, certains facteurs aggravants sont souvent dénigrés. Manger trop lourd, abuser des produits laitiers et boire trop d’alcool accentuent le risque de ronfler, même très jeune.

Dégager les voies respiratoires

Diverses solutions plus ou moins ciblées sont proposées au ronfleur : prothèse dentaire, dilatateur nasal, spray, oreiller anti-ronflement ou bague d’acupressure. Outre une hygiène de vie à repenser, surtout autour du repas du soir, des solutions plus douces permettront sans doute de traiter le problème de manière autrement efficace. Les huiles essentielles s’avèrent ainsi particulièrement intéressantes pour en finir avec les ronflements car elles dégagent les voies aériennes. À appliquer sur les ailes du nez, la gorge et la poitrine ou à diffuser dans la chambre à coucher. On recommande l’eucalyptus, la menthe poivrée, la lavande vraie, la camomille noble et la mélisse qui raffermissent les tissus de la gorge et du fond du palais, tout en apportant calme et apaisement pour la nuit.

Sources
• ​Comment stopper le ronflement avec les huiles essentielles ?, Aroma Zone
https://www.aroma-zone.com/info/fiches-conseils/sante/problemes-orl/stopper-ronflement-huiles-essentielles

• Ronflements : ce qui marche vraiment, Santé magazine
https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/maladies-neurologiques/sommeil/ronflements-ce-qui-marche-vraiment-173078
 


Trouver un aromathérapeute près de chez moi
Sommeil