Articles

Vergetures : lâcher prise… mais pas sur l’hydratation

publié le 09/12/2020 - Rédigé par Lucile de La Reberdière
Vergetures : lâcher prise… mais pas sur l’hydratation

Ces stries cutanées causées par une distension de l’élasticité de la peau après une forte prise de poids complexent un grand nombre de femmes mais touchent aussi les hommes. Mal vécues parce qu’irrémédiablement imprimées, ces fissures en travers des cuisses, des fesses et hanches ne sont pourtant pas si disgracieuses.


Grâce au mouvement d’acceptation « body positive » qui fleurit sur les réseaux sociaux, de plus en plus de personnes apprennent à aimer leur corps tel qu’il est. Aujourd’hui, les photos de jeunes ou futures mamans, fières de leurs cicatrices de grossesse, se multiplient sur Instagram. Chérir son corps fait grandir le respect que l’on doit à tous les autres, et c’est essentiel pour que les femmes ne subissent plus les diktats d’une beauté uniforme. Mais nourrir sa peau peut aussi lui faire le plus grand bien en limitant le risque de relâchement complet des tissus.

Le bon gras des fruits à coque

Pour préserver les cellules élastiques de la peau, rien ne vaut une bonne hydratation quotidienne dès l’adolescence, en insistant sur le ventre, la poitrine, les cuisses, les fesses et les hanches qui sont plus à risque de marquer en raison des prises de poids hormonales. Pour bénéficier des principes actifs naturels les plus hydratants, on peut miser sur le beurre de karité. Riche en vitamines A et E, il est anti-inflammatoire et régénère les tissus tiraillés ou sensibles. On peut choisir aussi l’huile d’amande douce, réputée pour ses vertus émollientes sur les peaux desséchées qu’elle assouplit et adoucit. Les deux s’associeront bien l’un à l’autre mais aussi à l’huile essentielle de mandarine (à partir du 4e mois, en cas de grossesse) pour lutter contre les vergetures. On les combinera à des peelings réguliers pour favoriser le renouvellement cutané.

Consolider sa carapace

En prévention ou en solution, il est possible de se tourner vers des méthodes manuelles anti-vergetures. Mis au point à l’origine pour son action sur la circulation, le drainage lymphatique a vite connu un succès esthétique. Grand drainant, il aide le système lymphatique à éliminer les déchets responsables de gonflements tels que les œdèmes, les varices et les vergetures. S’il est déconseillé durant la grossesse, en revanche avant ou après l’arrivée de bébé ou suite à une perte de poids importante, le drainage lymphatique consolide l’armature cutanée mieux à même de s’adapter aux transformations du corps. On pourra opter pour quelques séances annuelles, associées aux gommages et soins maison. Sans oublier une bonne hydratation de l’intérieur : 1 litre et demi d’eau et d’infusions par jour !


Trouver un aromathérapeute près de chez moi
Trouver un praticien en drainage lymphatique près de chez moi
Beauté
Problèmes de peau