Articles

L’arsenal anti-viral de la médecine traditionnelle chinoise

publié le 04/01/2021 - Rédigé par Lucile de La Reberdière
L’arsenal anti-viral de la médecine traditionnelle chinoise

Ses techniques sont ancestrales mais ses atouts sont plus que jamais d’actualité. Pour affronter un hiver fragilisé par le contexte sanitaire, misons sur ses protocoles « immunité ».


Acupuncture, massage, réflexologie, plantes… la médecine traditionnelle chinoise (MTC) propose un éventail de soins dans une approche de santé holistique. Comme l’ayurvéda, la médecine millénaire de l’Inde, elle prend en compte l’individu dans sa globalité. En prévention comme en traitement d’attaque, ses soins soulagent le corps et l’esprit et peuvent renforcer le terrain en période d’épidémie.

Le Qi ou rien

Née dans les palais impériaux de la Chine antique, la médecine traditionnelle chinoise renvoie à un système de pensée dans lequel le « qi » anime le monde et oscille entre les polarités yin et yang. Une vision de l’univers vieille de près de 5 000 ans, dont les principes demeurent aujourd’hui appliqués et enseignés à travers le monde pour soigner naturellement. En effet, chez l’homme, le qi circule à travers les 12 méridiens énergétiques mais parfois, pour une raison externe (humidité, froid, vent, chaleur), interne (émotion, stress), une mauvaise hygiène alimentaire ou une épidémie, sa circulation se bloque. Elle entraîne un déséquilibre de la balance yin-yang et l’apparition d’affections voire de maladies. Tout le savoir-faire du praticien en MTC consiste à rétablir ou maintenir une circulation harmonieuse du qi, l’énergie vitale.

MTC en prévention de la Covid 19

La pensée de la médecine traditionnelle chinoise offre une réflexion et des outils efficaces pour lutter contre ce virus en constante évolution. Outre les ventouses, le massage Tuina et le Qi gong qui aideront à évacuer le mucus dans les voies respiratoires, la MTC considère que la prévention doit s’articuler autour du port du masque, du lavage des mains mais aussi de la pharmacopée à l’aide de plantes naturellement antivirales. La prévention devra aussi suivre la saisonnalité car l’arrivée du froid affaiblit le poumon, dont le qi pourra être régulé en moxibustion. Enfin, on veillera à renforcer le terrain individuel pour tonifier l’énergie défensive du corps. L’acupuncture et la diététique seront préconisées : champignons, gingembre, oignons aideront à revigorer le poumon. L’ail, le citron et le radis protégeront le foie et stimuleront l’immunité.
 


Trouver un praticien en médecine traditionnelle chinoise près de chez moi
Immunité