Articles

Gonalgie : le mal du genou

publié le 04/04/2022 - Rédigé par Lucile de La Reberdière
Gonalgie : le mal du genou

Symptôme très courant en raison du poids du corps que porte en permanence cette articulation, constamment sollicitée avec la marche ou la station debout, la douleur du genou est pénible, mais pas irrémédiable. Avec les approches naturelles, vous avez l’embarras du choix pour plier sans souffrir.


La gonalgie désigne la douleur du ou des genoux et possède des origines diverses. Elle peut être ligamentaire, comme dans l’entorse du genou, ou causée par une fracture à la suite d’un accident. La gonalgie est également présente dans les maladies inflammatoires, telles que la polyarthrite rhumatoïde et la spondylarthrite ankylosante, mais la cause la plus fréquente reste l’arthrose. Quelques adaptations, en complément d’un avis médical, permettent de soulager et d’éviter la douleur du genou arthrosique.

Revoir le mode de vie

Rouage majeur du corps, un genou douloureux peut vite altérer la qualité de vie en gênant le moindre mouvement. Les risques pour la santé physique, mais aussi mentale, ne sont pas à prendre à la légère. Des règles simples d’hygiène de vie peuvent aider à préserver la santé articulaire. Perdre du poids, en allégeant son assiette et en pratiquant un sport doux et régulier, permet de réduire la pression qui pèse sur l’articulation. Le praticien naturopathe, le nutritionniste ou le micronutritionniste prodigueront les conseils alimentaires adaptés pour se nourrir sainement, sans carences, tout en régulant son poids de forme. La pratique d’une discipline favorisant le renforcement musculaire et les étirements est recommandée. Citons la natation, le yoga et la course à pied, après un échauffement et sur un sol naturel plutôt que sur le bitume. Ces aménagements, par ailleurs profitables à la santé globale, permettront de préserver la santé des genoux et de limiter le recours aux médicaments anti-inflammatoires en cas de douleurs.

Les approches naturelles

L’arthrose du genou ne disparaît malheureusement pas, mais la douleur, elle, peut être soulagée. L’acupuncture peut réduire l’inflammation et les symptômes douloureux qui l’accompagnent. Mais ce n’est pas la seule. En dénouant les tensions et les blocages présents dans et autour de l’articulation, l’ostéopathie soulage et redonne de la mobilité. C’est le cas aussi de la fasciathérapie qui cherche les adhérences et les pertes de souplesse dans les tissus conjonctifs enveloppant les genoux. En utilisant les bienfaits drainants de l’hydrothérapie, les cures thermales soutiennent la circulation sanguine et lymphatique. Dans l’eau, on bouge sans effort pour remobiliser les genoux ankylosés. Au quotidien, l’infusion de reine des prés, cette aspirine naturelle, jouera un rôle d’antidouleur bienvenu. Demandez conseil à votre phytothérapeute.


Trouver un naturopathe près de chez moi
Trouver un micronutritionniste près de chez moi
Trouver un ostéopathe près de chez moi
Douleurs articulaires