Articles

Sciatique, les lois du lâcher-prise

publié le 05/07/2019
Sciatique, les lois du lâcher-prise

Plein le dos de cette sciatique ? Nager, se faire masser et apprendre à dire non : voilà le programme royal pour envoyer valser la douleur.


En France, chaque année, 100 000 personnes souffrent de sciatiques. Cette douleur, souvent chronique, suit le trajet du nerf sciatique de la zone lombaire jusqu’à la fesse, la cuisse voire toute la jambe et le talon. À l’origine, une hernie discale mais l’arthrose et le surpoids peuvent aussi être responsables. Comme toutes les inflammations, la sciatique ou « lombosciatique » a ses solutions d’urgence telles que les corticoïdes. Des soins naturels et quelques règles de vie aideront à la soulager durablement.

Prévenir plutôt que guérir

Les mouvements brusques, les torsions à froid et le port de charges lourdes avec la mauvaise posture entraînent la hernie discale responsable de la sciatique, par compression du nerf dans les lombaires. S’il est évidemment impossible d’anticiper un accident, on peut préparer son corps toute l’année à se renforcer. En marchant comme en faisant la vaisselle, à chaque fois qu’on y pense, il faut veiller aussi à rétroverser le bassin afin de ne pas trop cambrer. Ensuite, la pratique de la natation ou du yoga favorise un étirement doux des muscles et des articulations. Ce dernier agira aussi sur le stress qui verrouille souvent les épaules et le diaphragme et fait le lit des maux de dos. On peut aussi se tourner vers la technique Bowen, une méthode réflexe, neuromusculaire, qui donne des résultats étonnants sur les sciatiques, notamment la « sciatique du bras » qui irradie du cou à l’épaule.

Les plantes antalgiques à la rescousse

Quand la douleur est déjà là, le repos et la kinésithérapie, associés à une activité douce, sont de mise. Un massage de la zone douloureuse complétera favorablement la convalescence. On pourra mélanger les huiles essentielles de camomille romaine, gingembre et verveine citronnelle et appliquer 3 gouttes du mélange avec une huile végétale neutre. Pourquoi ne pas aussi entamer une remise en question de « ce qui vous pèse » ? Il n’est pas rare qu’un mal de dos lancinant cherche à signaler un trop-plein accumulé. Dans ce cas, il est important de prendre conscience qu’on ne peut accepter de nouvelles charges et qu’un lâcher-prise est urgent. Des thérapeutes compétents peuvent vous accompagner.

Lucile de La Reberdière


Sources
• Lumbago et sciatique : tous les traitements, Alternative Santé
https://www.alternativesante.fr/vertebres/lumbago-et-sciatique

• Névralgie cervico-brachiale : la sciatique du bras est surtout arthrosique, Pourquoidocteur.fr
https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/1160-Nevralgie-cervico-brachiale-sciatique-bras-arthrosique

• Étude de la technique Bowen sur le problème « d’épaule gelée » (article en anglais), ScienceDirect
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0965229901904819


Trouver un praticien en technique Bowen NST près de chez moi
Trouver un kinésithérapeute près de chez moi